Bandeau de la CLCV du Pays d'Arles

Consommateurs, locataires du Pays d'Arles :
contactez l'Union Locale de la CLCV
pour connaitre et faire respecter vos droits.

Comment fonctionne t-il ? Combien ce service coûte-t-il ? Tout ce que vous devez savoir sur le virement instantané.

Le virement instantané ou « instant payment » permet de transférer en quelques secondes une somme d’argent en euros entre des comptes bancaires ouverts dans des établissements de l’espace européen SEPA fournissant ce mode de paiement (pays de l’Union Européenne, Islande, Norvège, Liechtenstein, Suisse, Monaco, Saint Marin). D’ores et déjà proposé par certaines banques, il est parfois soumis à conditions. Reportez-vous à la brochure tarifaire de votre établissement pour avoir tous les éléments.

Mode d’emploi

Le virement instantané est un virement occasionnel immédiat, disponible toute l’année, 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Les banques qui le proposent vous permettent de l’initier, selon le cas, soit par internet via votre espace personnel, soit sur une application mobile ou encore en agence. Le délai pour un virement instantané est de 10 secondes à compter du transfert de votre ordre par votre banque à la banque du bénéficiaire, 20 secondes maximum en cas de difficultés de traitement. Il est plafonné à 15 000 euros par opération mais l’établissement bancaire peut fixer une limite d’un montant inférieur.

Rapide mais payant

Dans la majorité des cas, effectuer un virement occasionnel classique par internet via son espace personnel sur le site de la banque est gratuit. Le virement instantané est, quant à lui, dans une grande partie des banques facturé, selon les conditions tarifaires en vigueur. À titre d’exemples, initié à distance, il coûte 0.80 euro* à la Société Générale. À la Caisse d’Epargne Ile-de-France et à la BNP Paribas, les frais sont de 1 euro* s’il est effectué, selon le canal proposé, par internet ou via l’application mobile, et de 5* euros au guichet de l’agence. Il sera également facturé 1 euro* à la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique ou à la BRED. Gratuit chez Boursorama, son montant est toutefois limité à 500 euros*.

* Relevés effectués le 10 juin 2019 sur les brochures tarifaires

D’autres services comme « Paylib entre amis », intégrant l’utilisation du numéro de téléphone mobile du bénéficiaire, se développent. Accessibles via les applications des banques, ces services permettent également, sous certaines conditions, un transfert rapide d’argent. Pour en savoir plus, rapprochez-vous de votre banque.

Pour toutes autres questions et informations relatives au logement ou à la consommation, n’hésitez pas à nous contacter au 04 90 93 68 81 ou reportez vous à notre site internet www.clcvarles.fr> ou facebook www.facebook.com/clcvdupaysdarles


Contact : 04.90.93.68.81

Mail : - Formulaire de contact

Changement de banque, mode d’emploi

Que ce soit pour faire jouer la concurrence ou profiter d’une renégociation d’un crédit immobilier, changer de banque est une perspective séduisante. Le point sur les démarches à accomplir.

Changer de banque… Vous sauteriez bien le pas mais les démarches vous découragent. Vous imaginez la procédure longue et fastidieuse… Détrompez-vous ! Depuis plusieurs années, avec le dispositif de mobilité bancaire, pour votre compte courant, c’est plus facile et plus rapide de changer de banque. Et notre enquête annuelle sur la tarification bancaire montre que cela peut vous permettre de réaliser des économies. Elle relève en effet des écarts de prix importants d’un établissement à l’autre. La facture annuelle à régler par le titulaire d’un compte peut aller du simple au quadruple sur un panier de services identiques ! Une nouvelle version du service de mobilité bancaire a été lancée le 6 février 2017.

Lire la suite

Électroménager : des étiquettes énergie plus claires

Machines à laver, téléviseurs, réfrigérateurs… Dès mars 2021, les appareils électroménagers seront estampillés de nouvelles étiquettes d’efficacité énergétique.

Lire la suite

Énergie : attention au démarchage abusif

De nombreux fournisseurs d’énergie ont adopté le démarchage pour trouver de nouveaux clients. Si dans beaucoup de cas, le démarchage se déroule dans les règles, il existe des moutons noirs et vous n’êtes pas à l’abri d’un démarchage abusif.

Lire la suite

Assurance vie : le pouvoir d’achat des épargnants oublié

Depuis 2017, la CLCV procède à une enquête annuelle sur le rendement des contrats d’assurance vie, avec une attention particulière sur le taux de redistribution des bénéfices. En attendant l’édition 2019 de cette enquête, notre association s’est penchée sur les annonces de taux faites par les principaux acteurs de la place, notamment sur les plus gros contrats, affichant plus de 10 milliards d’euros d’encours.

Lire la suite

Livret A : sale temps pour les épargnants

Les épargnants ont été crédités en début d'année des intérêts annuels du livret A (et du LDDS) et ont de bonnes raisons d’être mécontents. Explications.
 
Ce taux a été gelé par le gouvernement à 0,75 % par an pour 2018 et 2019. Au titre de l’année passée, il sera inférieur d’un bon point à l’inflation ce qui représentera ainsi une dévalorisation historique de l’épargne des classes moyennes et populaires.

Lire la suite

La CLCV dénonce l'augmentation du prix de l'électricité

La CLCV attaquera la hausse des prix de l'électricité devant le Conseil d'État

La commission de régulation de l'énergie (CRE) a recommandé à l'État d'augmenter de 5,9 % le tarif de l'électricité. Consultée par la CRE quelques jours avant sur ce projet, la CLCV a estimé qu'il s'agissait d'une proposition inacceptable pour les consommateurs particuliers, contestable selon les principes de la régulation et, par conséquent, attaquable juridiquement.

Lire la suite

Gel des taxes sur les énergies en 2019 : récit d’une victoire de la CLCV

gel des taxes sur l energie victoire de la clcv

Depuis 6 mois, la CLCV réclame le gel des taxes sur les énergies. La suppression de la hausse des taxes annoncée pour 2019 est l’aboutissement d’une mobilisation totale de la CLCV.

Dès août 2017, la CLCV s’alarmait de l’augmentation des taxes sur le carburant. Une hausse d’autant plus mal venue dans un contexte de flambée du prix du baril de pétrole. Dès septembre nous demandions au gouvernement le gel de ces taxes pour 2019, qui était, selon nous, une réponse rapide et concrète pour le pouvoir d’achat des consommateurs.

Lire la suite

Prix du Gaz : les taxes font flamber la facture

Après les carburants et le fioul, c'est au tour de la facture de gaz de flamber. Le grand bon du prix du gaz naturel n'est pas le seul responsable... S'ajoute une importante hausse des taxes.

Début novembre, au moment où les français ont commencé à chauffer leur logement, une annonce est venue une nouvelle fois porter atteinte à leur pouvoir d'achat. Le tarif du gaz a augmenté de 6%. Une hausse qui atteint 24% depuis le début de l'année.

Lire la suite

ef3ee185be327603d93cc414cd9c2c52 M5 réflexes pour des courses anti-gaspi

Maxi format, "un produit acheté, le second gratuit"… le marketing nous incite à acheter plus que nos besoins. Résultat une partie finit à la poubelle. Dîtes stop au gâchis avec des gestes simples.

« Qui jette un œuf, jette un bœuf »… Dans le monde, le tiers des aliments destinés à la consommation humaine est gaspillé. Les Français n’échappent pas au gaspillage, nous jetons 30 kg de nourriture par personne et par an soit l’équivalent d’un repas par semaine. Sur cette quantité, 7 kg n’ont même pas été déballés !

Si le gaspillage alimentaire est présent à chaque étape de la chaîne alimentaire, du champ à notre assiette, à notre échelle nous pouvons agir pour réduire ce gâchis. Et ça commence dès les courses en magasin. Un mot d’ordre ORGANISATION. Des courses bien organisées vous permettront de moins jeter de nourriture.

Crédit photo : Pixabay

En savoir plus

dd934f16db01c6798505dca45564caa1 MContrat de location : ce que le bailleur ne peut pas vous imposer

Les locataires nous interrogent régulièrement sur le bien-fondé d’obligations mentionnées dans leur bail. Des réponses à leurs questions.

Certaines dispositions sont interdites dans le contrat de location, on les appelle les clauses interdites. Précisément listées dans l’article 4 de la loi du 6 juillet 1989, elles sont réputées non écrites, c’est-à-dire que même si elles sont insérées dans le bail, elles ne s’appliquent pas. Par conséquent, il n’est pas nécessaire d’effectuer une action en justice pour en demander l’annulation. Il suffit de contester les faits par écrit auprès du bailleur. Dans certains cas, il faudra malgré tout saisir le tribunal d’instance.

La loi ALUR prévoit la mise en place d’un « contrat type » de location. De fait, on ne devrait plus trouver de clauses illégales dans les baux. Toutefois, cette mesure ne concerne que les contrats signés après l’entrée en vigueur de la loi (c’est-à-dire à compter du 27 mars 2014) et le décret d’application se fait toujours attendre. Les abus constatés ci-dessous peuvent donc être encore assez répandus et il faudra un certain temps avant que l’ensemble des baux soit conforme aux textes en vigueur.

Crédit photo : Pixabay

En savoir plus